Cart
Accueil  /  Conseils pratiques  /  Comment choisir son porte-bébé de randonnée ?

Comment choisir son porte-bébé de randonnée ?

Partir à l’aventure avec un enfant en bas âge n’est pas toujours simple lorsqu’on manque de matériel adapté pour voyager. Chez le « Vieux », on a fait ce constat il y a plusieurs dizaines d’années ! Retour à l’été 1966… Cette année-là, Au Vieux Campeur propose dans ses rayons le tout premier porte-bébé dorsal à être distribué en France et réalisé – à la demande du “Vieux” – par l’un de ses partenaires les plus chers : Millet. Pour la petite anecdote, notre actuel président – jeune papa à l’époque – ne tarde pas à adopter ce porte-bébé pour partir en rando avec ses enfants. Et comment ! Car soyons honnêtes, entre les sacs de voyage, les sacs de couchage et le matériel de randonnée, on finit par manquer de bras ! C’est pourquoi, depuis plus de 50 ans, les techniques de portage se développent et s’améliorent pour satisfaire les familles d’aventuriers. Alors, porte-bébé physiologique ou de randonnée ? Dorsal ou ventral ? Après cette petite parenthèse historique, rentrons maintenant dans le vif du sujet…

La différence entre le porte-bébé physiologique et le porte bébé de randonnée

Le porte-bébé physiologique est parfaitement adapté à la morphologie de l’enfant. La plupart du temps sous forme de porte-bébé ventral, il offre un bon positionnement des hanches de votre petit, permettant ainsi de maintenir sa position naturelle “en grenouille”. Plus ergonomique et léger qu’un porte-bébé dorsal, le porte-bébé physiologique est parfait pour une balade du dimanche sur terrain plat, mais nécessite cependant un sac à dos de ville supplémentaire pour stocker une gourde isothermique, un petit pull chaud, sans oublier tout le nécessaire pour bébé. Et si votre petit a envie de se dégourdir les jambes – la plupart des porte-bébés physiologiques sont évolutifs et permettent un portage jusqu’à 5 ou 6 ans – le porte-bébé préformé présente l’avantage d’être suffisamment maniable pour se glisser au fond du sac à dos de randonnée.

Technique et complet, le porte-bébé de randonnée est quant à lui généralement dorsal pour une question de sécurité, de confort et de praticité. Primo : en installant l’enfant dans le dos, vous avez une visibilité parfaite sur vos pas, même sur terrain accidenté. Deuxio : la capacité de stockage du porte-bébé dorsal permet au porteur de transporter à la fois son enfant et son matériel de randonnée sans concession. De la trousse de secours à la veste de randonnée supplémentaire en passant par le pique-nique… tout rentre ! Contrairement aux idées reçues,  avec cette technique de portage, le confort du porteur est au rendez-vous : équipé de bretelles réglables et de stabilisateurs au niveau des hanches, le porte-bébé dorsal randonnée permet de répartir la charge. Il intègre aussi des systèmes d’aération pour évacuer facilement la transpiration. Et pour l’enfant aussi, le porte-bébé dorsal est tout confort : assise réglable pour profiter pleinement du panorama, coussin de nuque ergonomique, étriers réglables… De quoi se promener durant des heures ! Et parce que – même muni d’une montre altimètre – la météo peut souvent jouer des tours, nous vous conseillons de privilégier un porte bébé de randonnée intégrant un pare-soleil pour protéger votre petit des rayons du soleil, mais également d’une housse anti-pluie en cas d’averse, ce qui ne dispense en rien la crème solaire pour enfant et le coupe-vent enfant bien entendu !

Quel porte-bébé choisir selon l’âge de l’enfant ?

Pour le bien-être et la sécurité de votre petit, le choix du porte-bébé dépend de son âge et de sa corpulence. Un nourrisson a besoin d’une assise respectueuse de sa colonne vertébrale encore arrondie après 9 mois en position foetale. C’est pourquoi, dans les premières semaines de sa vie, l’écharpe de portage est vivement recommandée. Ce système de portage offre également un “peau à peau” nécessaire pour que votre petit se sente en sécurité, où que vous soyez. Le porte-bébé physiologique, quant à lui, est privilégié à l’avant, en ventral, jusqu’aux 9 mois de l’enfant afin de maintenir la proximité offerte lorsqu’il est lové contre son parent. Enfin, le porte-bébé dorsal peut transporter un enfant autour de ses 1 ans pendant des heures de promenade en plein air, jusqu’à ce qu’il soit suffisamment autonome pour vous suivre à pied, aidé de ses bâtons de marche et équipé d’une bonne paire de chaussures de rando !

Retrouvez les portes-bébés dans nos rayons Au Vieux Campeur et partez à l’aventure en famille !

Articles similaires
Terre
Conseils pratiques

8 conseils pour dominer la distance et progresser en course à pied !

Vous avez déjà goûté à cette montée d'adrénaline en franchissant...

Lire l'article
Terre
Conseils pratiques

Les 4 conseils du "Vieux" pour partir en randonnée seul !

Randonner en groupe, c'est bien, mais randonner en solitaire, c'est (pe...

Lire l'article
Terre
Conseils pratiques

Nos meilleures astuces pour éviter les crampes en trail !

La pratique sportive induit toute une panoplie de sensations physiques ...

Lire l'article
Terre
Conseils pratiques

5 conseils pour ne pas avoir froid la nuit en bivouac !

Non, dormir sous une tente et partir bivouaquer le temps de quelques jo...

Lire l'article
Terre
Conseils pratiques

Nutrition et équipement pour vos sorties trails

Pendant votre course vous pensez pouvoir manger n’importe quoi, n'...

Lire l'article
Terre
Conseils pratiques

Le cyclisme, une activité parfaite pour la reprise du sport après une blessure !

Voilà que vous revenez tout juste d'une pause sportive forcée, suite ...

Lire l'article
Terre
Conseils pratiques

Comment choisir sa première montre GPS ?

...

Lire l'article
Terre
Conseils pratiques

Comment choisir ses chaussures pour un triathlon ?

...

Lire l'article
Terre
Conseils pratiques

Comment préparer un semi-marathon ou un marathon ? Les plans d'attaques !

Êtes-vous prêt à vous lancer dans l'univers passionnant de la ...

Lire l'article
Terre
Conseils pratiques

Se protéger des moustiques en randonnée !

...

Lire l'article
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’actu du “Vieux” en newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter