Cart
Accueil  /  Le lab du Vieux  /  On a testé la nouvelle NAO RL de chez Petzl

On a testé la nouvelle NAO RL de chez Petzl

Depuis des années la marque française Petzl excelle dans le matériel sportif de montagne et leur dernière lampe frontale n’y fait pas exception. La nouvelle Nao RL est destinée aux utilisateurs les plus exigeants en termes de puissance, de poids et qui souhaitent avoir uniquement le meilleur matériel pour les suivre lors de longues aventures nocturnes.

Avant de commencer voici les principales caractéristiques de la Nao RL :

 

Puissance max : 1500 lumens
Poid : 145 grammes
Distance d’éclairage max : 160 mètres
Technologie : Reactive Lighting, cette technologie développée par la marque vous permet de bénéficier d’une puissance d’éclairage autonome qui s’adapte à votre environnement.
Autonomie : de 2h à 80h selon le mode utilisé : 2h à 10h en mode Reactive Lighting, 2h à 80h en mode Standard Lighting
Charge : 3h30 pour une charge complète
Lumière rouge : Visible à 150 m pendant 400h (en mode clignotant) – 78h (en mode fixe)
Batterie : 1 batterie fourni avec la lampe
Étanchéité : IPX4 (résistant aux intempéries)
Garantie lampe : 5 ans
Garantie batterie rechargeable : 2 ans (ou 300 cycles de charge)

Les tests : 

Nathan, Barbara et Gaëtan du Vieux Campeur ont pu tester la frontale durant tout l’hiver à travers plusieurs activités et conditions, ils nous racontent :

Retour de nathan sur un usage trail/running dans les alentours de Grenoble : 

“Déjà habitué à la technologie Reactive Lighting développée par Petzl, j’utilisais jusqu’ici la Swift RL. Très content de cette dernière, j’étais curieux de voir si la Nao RL allait vraiment changer la donne lors de mes entraînements et courses de nuit.
Toutes ses caractéristiques semblent la rendre extrêmement aboutie et c’est le cas !
Le confort d’utilisation est excellent, on se retrouve à très peu la manipuler durant la sortie grâce à la technologie Reactive Lighting et son faible poids nous fait presque oublier sa présence. Le bandeau est très confortable et ne devient pas gênant même après de longues heures à la porter. La Nao fait tout ce qu’on lui demande et elle le fait très bien mais ce n’est pas pour autant la perfection, c’est aussi un produit qui ne s’adapte pas à tous les profils d’utilisateurs. En effet ce n’est pas une lampe pensée pour tous types de sorties, on ne ressentira pas son plein potentiel dans chaque situation. Sur des sorties courtes, une Swift RL peut se trouver moins encombrante par exemple. Pour de la randonné ou du bivouac il n’est pas nécessaire d’avoir 1500 lumens non plus surtout qu’il n’y a pas de lumière rouge ou verte.
Sur le confort d’utilisation, le système de réglage pour serrer le bandeau sur la tête n’est pas des plus simples. Ceci étant dit, une fois que vous avez trouvé le bon réglage il ne sera sûrement pas nécessaire de réajuster le bandeau tellement le maintien est bon.”

Gaëtan, quant à lui, à eu une tout autre utilisation de la Nao avec un usage ski de rando et cascade/alpi nocturne, voici ce qu’il en a pensé :

 

“La saison durant laquelle j’ai testé cette frontale étant plutôt réservée au ski et à l’alpinisme (cascade de glace/goulotte), je me suis plutôt consacré à ces disciplines plutôt qu’au trail et au vtt.
J’ai eu la chance de faire des approches glaciaires dans des zones très crevassées et la puissance de cette Nao RL est vraiment un atout pour trouver son chemin à travers ces immenses trous. En effet, trouver son chemin dans ce genre de terrain n’ai pas toujours facile et ce surtout de nuit, l’avantage de cette frontale est qu’elle éclair tellement loin que l’on sait d’avance si tel ou tel chemin est un cul de sac, on peut donc progresser plus rapidement et en étant plus en sécurité.
La Nao RL est aussi très utile pendant les approches nocturnes en cascade de glace ou en goulotte pour pouvoir repérer les différentes lignes et pour ne pas se tromper de voie.
J’ai pu aussi réaliser des goulottes intégralement de nuit et il est très agréable de pouvoir éclairer aussi loin pour observer et trouver l’itinéraire à prendre.

Au niveau la performance la Nao RL a une autonomie plus que satisfaisante, elle respecte très largement les données indiquées et en optimisant au maximum l’intensité d’éclairage, il est possible de partir 2 jours consécutifs en alpinisme sans avoir à la recharger ou sans avoir besoin de changer de batterie (pour des sorties plus longues de 3 jours ou plus il est possible d’acheter des batteries à l’unité compatible avec la NAO RL).
Pour ce qui est du mode Reactive Lighting, il est plus réactif que sur leurs anciennes générations de frontale, l’intensité s’adapte presque instantanément à l’environnement d’utilisation, que ce soit un rapide coup d’oeil sur la carte puis une observation lointaine, la frontale est toujours à la bonne intensité (éclaire très peu en regardant la carte et éclaire à fond en observation lointaine).
Le système de réglage du bandeau de la frontale est très facile d’utilisation. Il suffit d’ouvrir une petite barrette en plastique et de tirer sur les élastiques pour la refermer ensuite. C’est aussi rapide et intuitif que sur.”

Pour finir Barbara à effectué un test lors d’une course d’orientation, le Semi Raid 28 de 45 km, elle nous raconte :

“Départ à 4h30 du matin, nuit sans lune, parfait pour bien tester cette lampe frontale.
En pleine forêt, dans les sous-bois, la puissance d’éclairage est plus qu’appréciable pour éviter les chutes ! La fonction Reactive Lighting est super efficace, je n’ai pas eu besoin de modifier le mode d’éclairage durant toute la course. Elle s’adapte très rapidement quand on baisse la tête pour lire une carte ainsi qu’aux passages entre forêt (nuit noire) et traversée des villages ou il y a plus de lumières.
L’éclairage rouge à l’arrière est top pour la sécurité (mode clignotant ou fixe).
Sa légèreté est également appréciable, je ne l’ai pas senti de toute la course, même au lever du jour, je n’ai pas ressenti le besoin de l’enlever immédiatement. Elle se fait complètement oublier grâce à son poids plume.
A noter son réglage très rapide, elle reste bien en place sur la tête.
Très compacte, avec son éclairage ultra puissant (1500 lumens) à l’avant et la LED rouge à l’arrière, elle peut également être utilisée à vélo pour rouler en toute sécurité.
En résumé, l’essayer c’est l’adopter ! Merci Petzl.”

Comparaison entre l’ancienne NAO + et la nouvelle NAO RL :

 

 

 

Conclusion : 

 

En résumé, la NAO RL s’adapte parfaitement à toutes les utilisations nocturnes en pleine nature. La technologie Reactive Lighting est plus performante que jamais, elle s’adapte à l’environnement avec un temps record (presque instantané). Sa légèreté et sa facilité de réglage sont fortement appréciées, surtout lors d’une utilisation longue durée (ultra-trail, nuit complète en alpinisme…). Les indications constructeurs ne sont pas surévaluées, il est donc facile d’anticiper ses besoins en batterie, ou en matériel. C’est un produit très bien pensé, solide et puissant. Le budget peut paraître élevé mais on comprend vite pourquoi quand on découvre les technologies embarquées dans ces 145g ainsi que les accessoires fournis avec à l’achat.
L’utilisation de cette frontale est très agréable mais ne convient pas à toutes les utilisations pour simple bivouac ou une petite rando sous une pleine lune ce format de lampe n’est pas spécialement utile. Cependant, cette lampe va sûrement devenir la référence de l’ultra trail et des longues courses d’alpinisme / ski de rando.

Articles similaires
Terre
Le lab du Vieux

On a testé les sacs L.I.M et Vina Haglöfs 

Fondée en 1914 par Wiktor Haglöfs, la marque suédoise ...

Lire l'article
Terre
Le lab du Vieux

On a testé les réchauds Flash, Minimo et Stash de chez Jetboil

En 2001, Dwight Aspinwall et Perry Dowst révolutionnent la cuisine extéri...

Lire l'article
Terre
Le lab du Vieux

On a testé la nouvelle Swift RL 1100 de Petzl

Fondée sur les sommets vertigineux des Pyrénées Audoises dans les année...

Lire l'article
Terre
Le lab du Vieux

On a testé la tente Cyclo 2 de chez Jamet

Depuis plus d’un demi-siècle, ...

Lire l'article
Terre
Le lab du Vieux

On a testé les nouvelles Agility Peak 5 de chez Merrell

Aujourd’hui leader sur le marché de l’Outdoor, la marque ...

Lire l'article
Terre
Le lab du Vieux

On a testé la nouvelle doudoune Gonzo de Valandré

La marque ...

Lire l'article
Terre
Le lab du Vieux

On a testé la nouvelle veste Mazama de chez Columbia

Columbia, la marque originaire de l’Oregon mondialement connue dep...

Lire l'article
Terre
Le lab du Vieux

On a testé une partie de la gamme Trollveggen de chez Norrona

Pour faire une rapide présentation ...

Lire l'article
Terre
Le lab du Vieux

On a testé la Scarpa Ribelle Run

Conçue pour le trail et le skyrunning, la Scarpa Ribelle Run s'i...

Lire l'article
Terre
Le lab du Vieux

La laine mérinos version Smartwool

Depuis 1994, Smartwool est une référence dans le domaine du mérinos. Une marque qui a toujours...

Lire l'article
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’actu du “Vieux” en newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter